Vietnam : le Pays du Dragon

1.Les animaux légendaires

La culture populaire asiatique, et vietnamienne, vénère 4 animaux fantastiques (Tứ Linh, en vietnamien) ayant des pouvoirs magiques fabuleux : le dragon (asiatique), le phœnix, la licorne (asiatique), la tortue. Le dragon est en tête de ce quatuor légendaire.

Pour obtenir sa protection, on le représente sur tous les lieux sacrés : les temples taoïstes et les pagodes bouddhistes, dans les endroits où le pouvoir est exercé : les demeures royales et les résidences des nobles …

Un dragon doré
rehaussant la valeur de l’escalier à l’entrée d’un restaurant chic

Dans la vie courante, il est de bon ton de faire figurer le dragon «partout», considéré comme porte-bonheur : talismans, peintures, vaisselle …

Une petite coupelle de vin Bol
décoré d’un dragon au fond

2.La forme du pays : un dragon

Par sa forme longiligne, le pays prend l’allure serpentiforme d’un Dragon.

Les 2 extrémités renflées représentent la tête et la queue de l’animal légendaire.

3.Le Roi au sang divin

Considéré comme « fils du Ciel » (Thiên-tử, en vietnamien), tout ce qui touche au Roi est désigné par l’appellation Dragon (Long, en vietnamien):

üLong-nhan, est le visage du roi,

üLong-bào, est le manteau royal,

üLong-sàng, est le lit royal …

Un Roi à son bureau (KHẢI
ĐỊNH
1885-1925)

4.L’ancienne capitale du Nord : Thăng Long (actuel Hà Nội, capitale du Vietnam unifié)

En 1010, le Roi Lý Thái Tổ est en déplacement pour rechercher un site adapté à la capitale de la nouvelle dynastie qu’il vient de fonder. Arrivé en vue de la ville, la nuit tombée, le Roi y fit escale pour s’y reposer. C’est à ce moment qu’un Dragon fit irruption devant le navire royal et s’élança dans le ciel devant les yeux émerveillés de toute l’escorte du Roi Lý.

Considérant l’évènement comme un signe divin, le Roi décida de choisir la ville comme capitale du pays et lui donna le nom de Thăng Long, « le Dragon qui remonte vers le Ciel ».

5.La baie de Hạ Long et sa légende

Située au Nord du pays, la baie – avec ses 1969 îles et îlots rocheux – est sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1994. Elle est élue, en 2011, l’une des 7 merveilles naturelles du monde.

D’après la légende, au temps de la création du pays, une flotte ennemie menaça les vietnamiens par la mer. Pour protéger leurs enfants (« Fils de Dragon »), des Dragons se transformèrent en une pluie de météorites qui s’abattirent sur les navires adverses et les coulèrent. En plongeant dans la mer, les dragons devinrent des îlots rocheux qui créèrent ainsi une muraille naturelle contre les envahisseurs (Hạ Long signifie « descente de dragons »)

La baie d’Ha Long inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCOLocalisation de Hạ Long sur la carte (en rouge)

6.Le Mékong et ses neufs dragons

Le Mékong est l’un des plus grands fleuves du monde. Il prend sa source dans l’Himalaya, traverse la Chine, la Birmanie, Le laos, la Thaïlande, le Cambodge et arrive dans le territoire vietnamien par deux branches : l’une appelée Tiền giangen vietnamien (le fleuve qui est devant, par rapport à l’autre branche, qui arrive derrière), et l’autre appelée Hậu giang(le fleuve qui est derrière)

Sông Tiền se divise en 3 branches et aboutit à la Mer de Chine par 3 estuaires : Định An, Ba Trắc, Tranh Đề.


Sông Hậu
se divise en 6 branches et aboutit à la Mer de Chine par 6 embouchures : Cửa Đại, Cửa Tiểu, Hàm Luông, Cổ Chiên, Cung Hầu, Ba Lai.

Le Dragon vietnamien, étant de type Eau, cette rencontre des 9 bras de fleuve avec la mer a été symbolisée par la population autochtone en Dragon : 9 Dragons protègent le delta fertile du Mékong.

Image du delta du Mékong prise par satellite. On voit les « Dragons » qui se déploient vers la mer

7.Le Pont du Dragon à Đà Nẵng

De 2006 à 2013, un groupe américain a construit un pont immense qui prenait l’allure d’un Dragon, pouvant cracher du feu et de l’eau. Spectacle fantastique se reproduisant tous les week-ends et jours fériés à 21H, et qui fait la joie des touristes étrangers, comme des citoyens de la ville.

Ces anecdotes historiques et célèbres attestent de la place du Dragon, symbole emblématique, dans la culture typiquement vietnamienne.

Je remercie les auteurs des images que j’ai utilisées dans ce document et que j’ai copiées sur des sites de photos libres de droit, sauf l’image satellite du delta du Mékong empruntée sur wikipedia, et l’image du pont-dragon de Đà Nẵng. Si mes démarches ne conviennent pas à leurs auteurs, je les retirerai suivant leur volonté s’ils se manifestaient.

 

[Haut de page]

Dragons-Fées